Stuff

Sharebeast ferme définitivement

La Justice Américaine aura eu raison de la plateforme de partage de fichier en libre accès Sharebeast. Après Megaupload, les autorités continuent de faire le ménage sur la toile et cela semblait inévitable pour l’un des plus importants site de téléchargement illégal qui est à partir d’aujourd’hui définitivement mort avec une saisie par le FBI de tous les noms de domaines en sa possession. Une victoire pour la RIAA, l’association qui défend les intérêts de l’industrie du disque aux États-Unis, qui félicite cette décision. En pleine guerre du streaming, les sites qui ne respectent pas les droits d’auteur tomberont les uns après les autres. Des actions véritablement au service de la musique et des artistes ou juste une histoire de business ultra lucratif qui s’élève à plusieurs millions de dollars ? Seul l’avenir nous le dira.

Top de la semaine

To Top