Music

Major Lazer ont (encore) renversé Paris

Après avoir parcouru les festivals du monde entier, après avoir fait danser des millions de personnes sur le désormais culte Lean On, la troupe de Major Lazer était de passage à Paris pour 2 shows à l’Olympia et un after show de Diplo au Yoyo (Palais de Tokyo). C’était le rendez-vous de la rentrée, et on ne l’a pas loupé.

Bon, pour ceux qui seraient déjà partis sur Mars, Major Lazer c’est le projet dancehall/hip-hop monté par le super-producteur Diplo, également à l’origine du duo Jack Ü avec un certain Skrillex. Avec Walshy Fire et Jillionaire, le trio a remit la musique jamaïcaine au goût du jour en sortant des tubes d’un genre difficile à nommer. Il y a quelques années, des titres comme Watch out for this ou Come on to Me rythmaient nos Étés. Cette année, leur nouvel album Peace is the Mission nous donne (encore) des raisons d’aller voir leur live explosif et plutôt sportif.

Les deux soirées à l’Olympia (sold out), on ne les a pas faites. On en a choisi une, celle qui allait précéder l’after show de Diplo (la deuxième, du coup). Avec un première partie assurée par Snakeships et Elliphant, le ton était donné. Passer une soirée avec Major Lazer, c’est comme courir un marathon d’une heure et demi dans notre appartement. C’est à la fois épuisant et rassurant. On sait que notre soirée est entre de bonnes mains, et qu’on va en avoir pour nos 30 euros. Le concert ressemble plus à un show (comme pourront en témoigner les photos), orchestré à la perfection, minute après minute, cascade après cascade.

thumb_DSCN0107_1024 thumb_DSCN0084_1024 thumb_DSCN9925_1024 thumb_DSCN9966_1024 thumb_DSCN0004_1024

Le concert se termine aux alentours de 23h30, dans un bouillon de transpiration et de confettis. Direction le Yoyo pour l’after de Diplo.

Au Palais de Tokyo, enfin plus précisément au Yoyo (juste en dessous), DJ Slow avait déjà préparé son arrivée en conditionnant le public surexcité.

Le set de Diplo, d’environ 1h15, était fracassant. Des remixes hors du commun, des visuels troublants, et un gigantesque câlin du public qui, après 1h de set, s’est installé sur la scène pour quelques séances selfies. Un peu trop, puisque le DJ s’en est allé… pour revenir quelques minutes après. Il en faut plus pour décourager Diplo.

Diplo

Major Lazer continue sa tournée en Europe pour les prochains jours…

Photos réalisées par Imane Lehérissier.

Top de la semaine

To Top